Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 09:36

Il pleut dehors. On entend seulement les gouttes de pluie sur le carreau, quelques cliquetis de stylos et l'écho lointain d'un cours d'espagnol dans la salle d'à côté. Ils sont tous là, devant moi, penchés sur leurs feuilles sans un bruit, concentrés, appliqués, l'air grave. A la lisière de l'âge adulte, leurs visages n'ont pas tout à fait chassé l'enfance. C'est le jour du devoir sur table. Derrière la vitre, le paysage de la cité, les tours développent leur grisaille humide. De temps en temps, une tête se relève, avec l'expression un peu perdue d'un plongeur qui cherche l'oxygène. Moi je les regarde. C'est un moment d'une grande beauté qui se prolonge. Une paix irréelle, une tiédeur matricielle et bienfaisante règnent ici. Et une grande vague de tendresse pour eux vient noyer mon petit coeur de prof sensible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Une ombre dans la brume
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Effleurer une ombre
  • Effleurer une ombre
  • : Je suis conne comme la lune sans soucis, comme la lune béate qui luit à l'automne, et offre le sourire de sa face blême aux moutons rêveurs, aux filles endormies. Je suis pomme, en somme, et de ce mauvais fruit, sais-tu? La gloire des campagnes monotones (Par qui Dieu sur Eve jeta l'anathème jadis) pleine d'asticots et toute pourrie. Je suis vache mystique des champs nivernais, mâchouillant ma vie végétale dans la paix. Le temps passe, je rumine, bovine herboriste.
  • Contact

Liens